• matin brun ...


    eye-58011 640" Les jambes allongées au soleil, on ne parlait pas vraiment avec Charlie, on échangeait des pensées qui nous couraient dans la tête, sans bien faire attention à ce que l'autre racontait de son côté. Des moments agréables où on laissait filer le temps en sirotant un café. Lorsqu'il m'a dit qu'il avait dû faire piquer son chien, ça m'a surpris, mais sans plus. C'est toujours triste un
    clebs qui vieillit mal, mais passé quinze ans, il faut se faire à l'idée qu'un jour ou l'autre il va mourir.

    - Tu comprends, je pouvais pas le faire passer pour un brun." [...]

    ( Matin brun - Franck Pavloff ) 

     

     

    classhands2 Si vous préférez une version audio  du texte original ( comme Moustache ... merci à lui  ..) écoutez celle-là ... elle donne des frissons dans le dos ... 

     

     

     

    En complément , vous pouvez consulter notre dossier "c'est quoi le 8 mai 1945... " 

    « Mohamed ...Œdipe schlac ! schlac ! (chapitre 6)... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :